240 CLICHéS RARES DE MARILYN MONROE RéUNIS DANS UNE EXPOSITION CET éTé

Marilyn Monroe, icône des icônes. De son vrai nom Norma Jeane Mortenson, l’actrice, mannequin et chanteuse américaine aimait se prêter au jeu des séances photos, des plus sulfureuses aux plus intimistes, capturées par les plus grands photographes de son temps. Depuis sa disparition, le 5 août 1962, le nom de la star de cinéma reste celui d’un mythe toujours aussi fantasmé. Cet été, c'est dans le centre-ville de Toulouse que ses adorateurs pourront la contempler, au gré d'une exposition-hommage inédite.

Marilyn Monroe, entre photographies et anecdotes

Située au cœur du Bazacle, le long des berges de la Garonne, l’exposition Marilyn Monroe, le secret de l’Amérique est la première d’une série consacrée aux icônes glamour par excellence; un triptyque qui mettra ensuite à l’honneur l'ancienne Première dame des États-Unis Jackie Kennedy (du 18 novembre 2024 au 30 mars 2025) et la princesse Diana Spencer (du 12 avril au 14 septembre 2025). 240 photographies retraçant la vie et la carrière de Marilyn Monroe se donnent ainsi à voir sur les cimaises de l’espace toulousain. Chacune d’entre elles s’accompagne d’une anecdote rapportée par David Lawrence, commissaire d'exposition et auteur de son catalogue publié aux éditions de la Maison Templar. “Dans l’exposition, on a l’impression d’être avec elle. Ça présente une autre Marilyn. Pas celle des films et des bouquins”, exprime-t-il, passionné, au journal local Actu Toulouse.

Cette histoire plus personnelle de Marilyn Monroe, elle se raconte aussi au fil d'une sélection d'objets précieux ayant appartenu à l’actrice : les bijoux et gants qu'elle portait dans la comédie musicale Joyeuse Parade de Walter Lang en 1954, les bas résilles de Chérie, son rôle dans Arrêt d'autobus, réalisé par Joshua Logan deux ans plus tard, une robe de cocktail ou encore sa timbale de naissance… L'occasion d'approcher l'icône autrement, à commencer par ses facettes oubliées.

Marilyn Monroe, le Secret de l'Amérique, une exposition à découvrir jusqu’au 3 novembre 2024 aux Espaces EDF Bazacle au 11 Quai Saint-Pierre, 31000, à Toulouse. Plus d’informations sur le site LeBazacle.com.

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :

Les nocturnes des musées à Paris en 2024

10 expositions à voir durant les Jeux Olympiques à Paris (et ailleurs en France)

The Infinite Woman : la nouvelle exposition de la Villa Carmignac embrasse les féminités plurielles

Encore plus de Vogue France en vidéo :

2024-07-08T15:43:21Z dg43tfdfdgfd