COPENHAGUE RéCOMPENSE SES TOURISTES éCOLOS AVEC DES ACTIVITéS ET DES REPAS GRATUITS

Lancé par l’organisation officielle du tourisme de Copenhague, le projet CopenPay encourage les touristes de la capitale danoise à multiplier les actions écologiques en échange d’activités, d’expériences culturelles, de collations ou encore de repas gratuits. Testée du 15 juillet au 11 août, l’initiative peut déjà compter sur une vingtaine d’institutions — commerces, jardins, musées, restaurants… — pour se déployer.

Nettoyer le canal contre un tour de kayak. Se déplacer en vélo en échange d’une descente en ski. Ou encore être bénévole dans une ferme locale contre un repas végétarien. C’est ce que propose l’initiative CopenPay lancée cet été par l’organisation officielle du tourisme de Copenhague, Wonderful Copenhagen. Une façon pour la capitale danoise d’encourager ses touristes à multiplier les actions durables et écologiques.

Enrichir son voyage à Copenhague grâce à des actions écologiques

Selon un sondage de l’institut Kantar, relayé par Wonderful Copenhagen dans le communiqué de presse de l'initiative, 82 % de la population souhaiterait agir au quotidien de façon plus respectueuse de l’environnement mais seulement 22 % a réellement changé son mode de vie. C’est pour combler cet écart que le projet CopenPay est né.

"Rendre les voyages plus écologiques est pour nous une tâche essentielle. Et nous ne réussirons que si nous comblons le grand fossé qui persiste entre le désir des visiteurs d’agir de manière durable et leur comportement réel. Cela peut paraître simple, mais ce n’est pas le cas" souligne Mikkel Aarø-Hansen, PDG de Wonderful Copenhagen, dans le communiqué de l’initiative.

Il poursuit :

Nous voulons que les visiteurs fassent des choix conscients et écologiques et, espérons-le, finissent par vivre des expériences encore meilleures lors de leur visite (...) Il s’agit d’un petit pas expérimental vers la création d’un nouvel état d’esprit chez les voyageurs et d’une des nombreuses initiatives que nous menons pour rendre les voyages plus durables.

Transformer ses déchets plastiques en œuvre d’art cet été à Copenhague

Les initiatives proposées sont particulièrement ludiques : par exemple, la National Gallery du Danemark propose à ses visiteurs, le temps d’un atelier, de transformer leurs déchets plastiques en œuvre d’art. Les amateurs de sensations fortes pourront eux se rendre à vélo ou en transports en commun à Copenhill, une piste de ski construite en 2019 sur une centrale électrique, où ils bénéficieront d’une descente en ski gratuite. Il est par ailleurs très simple de bénéficier du système CopenPay : pour une descente en ski, il suffira aux touristes de présenter, par exemple, un ticket de métro.

"Je suis ravi de voir naître une initiative comme CopenPay, qui combine à la fois notre vie culturelle riche et un engagement fort en faveur du développement durable. En transformant des actions écologiques en monnaie pour des expériences culturelles, les touristes ont une occasion unique d'explorer Copenhague d'une manière qui profite à la fois à l'environnement et à la communauté locale", explique Sophie Hæstorp Andersen, maire de Copenhague, dans le communiqué de CopenPay.

Le PDG de Wonderful Copenhagen espère quant à lui encourager d’autres destinations à se lancer dans ce type d'initiative afin que "le tourisme ne soit plus un fardeau environnemental mais une force de changement positif".

La liste des institutions participant au projet est disponible sur le site de CopenPay. Celui-ci se déploiera du 15 juillet au 11 août dans la capitale danoise.

2024-07-09T17:10:20Z dg43tfdfdgfd