PREMIèRES VACANCES à SAINT-TROPEZ : COMMENT NE PAS PASSER POUR UN TOURISTE LAMBDA

Ah, Saint-Tropez ! Ce nom à lui seul évoque des images de yachts (forcément) luxueux, de plages dorées et de soirées endiablées sous les étoiles de la Côte d'Azur. Mais attention, cher néophyte, il ne suffit pas de poser le pied dans ce paradis des célébrités pour en maîtriser les codes. Pour éviter de passer pour un touriste de base et épouser l'élégance tropézienne, suivez le guide.

Oubliez la chemise hawaïenne : l'élégance avant tout

Le Tropézien est chic, même en pleine canicule. Exit les tongs de plage et les shorts criards. Optez pour une chemise en lin sobre, un pantalon léger et des espadrilles, tout en restant décontracté mais sophistiqué. Les lunettes de soleil de marque sont un must ; sans jouer les stars, la discrétion est de mise. Les couleurs neutres, des robes en coton léger et les coupes ajustées sont vos alliés. Ne négligez pas non plus les accessoires : un chapeau de paille élégant et une montre raffinée compléteront parfaitement votre tenue. La vraie chic attitude à Saint-Tropez réside aussi dans l'attitude. Gardez toujours une allure décontractée et naturelle.

Maîtrisez l'art de la dolce vita

À Saint-Tropez, on prend le temps. Pas trop vite le matin, doucement l'après-midi. Le café chez Sénéquier est une institution, mais pas n’importe quand. Pour profiter de la quiétude du port et voir la cité se réveiller doucement, installez-vous dès 8 heures sur les célèbres chaises en toile rouge de la terrasse et commandez un chocolat glacé, spécialité de la maison, accompagné de viennoiseries préparées dans la boulangerie attenante. Observez les locaux : ils lisent tranquillement, échangent des nouvelles et ne se précipitent jamais. Adoptez ce rythme lent et savourez chaque instant. Après tout, vous êtes en vacances.. Et surtout, ne courez après les célébrités pour faire des selfies. Qui fait ça ?

Faites vos courses place des Lices

Le marché de Saint-Tropez est un spectacle à lui seul. Chaque mardi et samedi matin, il prend vie sur la place des Lices avec ses étals colorés et ses senteurs méditerranéennes.

Prenez le temps de flâner, de discuter avec les producteurs locaux et de déguster quelques olives. Les paniers en osier sont l'accessoire ultime pour y dénicher des produits du terroir. On termine avec une halte au Renaissance by Jacquemus, inauguré ce printemps. On comptait déjà sur la place le restaurant estival de Louis Vuitton au White 1921 - il faudra désormais y ajouter celui du designer Simon Porte Jacquemus. Les Tropéziens s'accoudent au comptoir pour un petit café, les touristes profitent de la terrasse pour voir et être vu. Choisissez votre camp.

Connaissez vos plages

Le touriste lambda se précipite à Pampelonne, notamment pour ses beach clubs à l'ambiance survoltée. Soyez prévenus : les prix y sont exorbitants et dépassent parfois la qualité des plats servis. Disons que l'on paye davantage pour l'animation et le cadre ! Le connaisseur, lui, explore. En espadrilles ou en sandales tropéziennes sur-mesure achetées chez Rondini, un atelier familial qui chausse les habitants depuis 1927.

On a beau la connaître depuis des années, y venir et revenir chaque été, la plage des Salins ne cesse de nous enchanter. Sa mer turquoise, d'abord, son caractère sauvage et sa quiétude aussi alors que détonnent à quelques kilomètres de là les décibels de Pampelonne. Encore plus près, à dix minutes à pied du centre-ville, un refuge tranquille, une adresse calme et paisible dans une crique à l'ombre de la Citadelle : la plage des Graniers. Ici, on pourra déjeuner les pieds dans le sable avant de se prélasser sur cette charmante petite plage de la baie des Canoubiers. N'oubliez pas votre chapeau de paille (pas de casquette, malheureux !) et votre bouteille d'eau, le soleil tropézien ne pardonne pas.

Entre le cap Taillat et le cap Camarat, l'Escalet est un petit bijou. À l'abri des regards, elle alterne bancs de sable blanc et crique de granit. Sa végétation, mélange ordonnant d'arbousiers, de myrtes et de petits chênes-lièges, rappelle le maquis corse. La plage est souvent assaillie en juillet et en août, allez-y à l'aurore ou après 17 heures pour être plus tranquille. De belles maisons sont cachées dans la colline, ainsi que le magnifique palace La Réserve. Coup de cœur également pour la plage Pépé le Pirate, à Gigaro, sur la route qui mène à la Croix-Valmer, un endroit familial à l’ambiance décontractée, même en plein milieu de l'été.

Apprenez à dire « Bonjour »

Enfin, cela peut sembler anodin, mais à Saint-Tropez, la politesse est essentielle. Chaque bonjour, chaque sourire compte. Les locaux apprécient cette courtoisie qui fait partie de leur art de vivre. Ne soyez pas le touriste hâtif qui passe sans un regard : prenez le temps de saluer et d'échanger quelques mots, vous en serez récompensé. Si, si. En adoptant ces quelques astuces, vous éviterez les écueils pour profiter pleinement de la magie tropézienne. Bon séjour et n’oubliez pas d’envoyer quelques cartes postales !

2024-07-09T07:43:40Z dg43tfdfdgfd